Comment pêcher le poisson-chat ?

Comment pêcher le poisson-chat ?

14 novembre 2021 0 Par Christophe

Si je devais classer mes poissons préférés, le poisson-chat serait sans aucun doute sur le podium dans le top 3. Le plaisir qu’il vous procure dès que vous l’accrochez, la satisfaction qu’il génère lorsque vous parvenez à vous en emparer est quelque chose d’unique. C’est aussi une « bête » vorace, qui a tendance à mordre à tous les appâts. C’est un poisson tenace, fort et résistant, un nageur très habile, capable de survivre même dans des eaux peu profondes manquant d’oxygène. Et pas seulement ça… c’est un poisson assez bien développé dans toute la France, du nord au sud.

Équipement et appâts pour la pêche du poisson-chat au fond

La meilleure technique pour attraper des poissons-chats toute l’année est la pêche de fond. Le poisson chat aime rester principalement sur le fond, se cachant dans les crevasses et les trous du sol. Il aime l’obscurité, il est donc facile d’attraper des poissons chat même après le coucher du soleil. En été, cependant, vous pouvez les voir nager à flot, auquel cas vous pouvez essayer de les attraper avec un flotteur. En ce qui concerne l’équipement pour la pêche de fond, j’utilise généralement une canne à pêche de fond assez robuste de 3,60 à 4 mètres, comme une canne à carpe, une canne feeder ou les cannes télescopiques polyvalentes en carbone tissé. Compte tenu de la puissance et des redémarrages de ces poissons, j’opte généralement pour une ligne pas moins de 0,25, à laquelle j’attache un simple émerillon qui supportera le plomb monté en ligne ou éventuellement jetable, à l’aide d’un clip de sécurité. D’ici commence le terminal (25-30 cm) de même diamètre ou légèrement plus petit que la ligne, finalisé par un hameçon fort avec un œil de taille 6-8. Les poissons chat ont des pièces buccales très rigides et les plus gros poissons peuvent être capables de plier l’hameçon. La taille des plombs varie évidemment en fonction de l’endroit où vous pêchez.

Pêche du poisson-chat avec des flotteurs

Pour la pêche du poisson chat avec un flotteur, je recommanderais une bolognaise de 5-6 m avec une action rigide, avec une ligne toujours dimensionnée pour le poisson que vous pêchez. Vous aurez besoin d’un flotteur de 2 à 4 g avec son classique chapelet de plombs. Pour compléter la ligne, je suggère toujours d’utiliser un hameçon 6-8. En ce qui concerne les moulinets, je pense que la taille 2500-3000 est le bon compromis. En ce qui concerne les appâts, comme mentionné ci-dessus, et compte tenu de la voracité de nos proies, vous pouvez utiliser : des vers de terre (l’appât préféré), du maïs, des petits morceaux de viande et, bien sûr, des turluttes. Lorsque cela est autorisé, vous pouvez faire un joli flocon de grub, qui pourrait être un choix gagnant.

Comment manipuler un poisson chat ?

Cela peut paraître anodin, mais il n’est pas si facile de tenir correctement un silure sans se blesser. Pour les non-initiés, ce poisson possède trois épines, dont deux sont situées à l’intérieur des deux nageoires pectorales et une à l’intérieur de la nageoire dorsale. Une piqûre de ce type ne cause pas de dommages graves, mais peut être très gênante. Lorsqu’il est attrapé, le silure a tendance à garder ses nageoires dressées comme une arme défensive, il faut donc le manipuler avec précaution. Le problème ne se pose pas tant avec les gros poissons-chats qu’avec les petits. Pour les gros poissons-chats, il suffit de tenir une main sous les nageoires pectorales et l’autre fermement sur la nageoire caudale ; pour les petits poissons-chats, par contre, il faut faire attention à cause de la proximité des trois épines.

Comment pêcher le poisson-chat – Explications en vidéo

Conclusion

Au début, je n’aimais pas la pêche au poisson-chat. J’étais plus intéressé par les carpes, qui sont beaucoup plus dociles en apparence. Être confronté à ce poisson, avec son énorme bouche et ses épines, m’a toujours rendu un peu nerveux. Combien de fois ai-je refusé une photo par peur d’être piqué ! Mais j’ai appris à les apprécier. Il n’y a que peu de poissons qui peuvent vous faire vivre autant d’émotions du moment où vous les attrapez jusqu’au moment où vous les relâchez. Se mesurer à un beau poisson-chat vous donne le sentiment d’avoir affronté un titan. Puissant, musclé et avec une présence intimidante. Mais une fois que vous aurez appris à les connaître et à les attraper, vous vous rendrez compte qu’elles ne sont pas aussi mauvaises qu’elles en ont l’air ; en fait, elles seront les proies qui vous laisseront les meilleurs souvenirs !